Découverte et voyage

Anatomie de la piste cyclable à Paris

21 septembre 2016

Rouler à vélo dans la plus grande ville de France, réputée pour son rythme effréné et ses conducteurs agressifs, peut apparaître comme un exploit. Mais une fois habitué, on n’a plus peur de rien. J’ai moi-même appris à passer devant les voitures, à traverser dès que je le pouvais, et surtout, j’ai fini par connaître les itinéraires spécialement aménagés pour les vélos ! Trouver une piste cyclable à Paris peut être difficile si on ne sait pas où chercher.

Dans cet article, je me suis dit que j’allais vous livrer tous mes secrets sur les pistes cyclables parisiennes et sur la meilleure façon de circuler dans Paris à vélo. Vous allez voir, ce n’est pas aussi compliqué que ça n’y paraît. En selle !

La signalisation

Elle est au cœur de ce qui rend la ville accessible aux vélos. Sans elle, nous autres pauvres cyclistes armés de nos jambes et de nos casques serions perdus dans une foule de voitures tonitruantes. Quand on se trouve sur une piste cyclable à Paris, avoir accès à une signalétique claire et nette par le biais de panneaux nous permet non seulement de mieux nous guider, mais aussi de nous sentir en sécurité.

Les panonceaux

Ces petits panneaux se situent la plupart du temps sous les panneaux classiques et ont pour but de transmettre une ou plusieurs informations complémentaires. Vous voyez ce que je veux dire ? Il s’agit par exemple de ces petites bandes situées sous les signes STOP et sur lesquelles « cédez le passage » est écrit.

Les couloirs de bus jouent bien souvent le double-rôle de piste cyclable à Paris. Cette dernière est souvent annoncée par le biais d’un petit dessin de vélo sur le panonceau situé en-dessous du panneau bleu annonçant lui-même le couloir des bus. Si le dessin est barré cela signifiera, bien entendu, que le couloir n’est pas cyclable. De même, si le panneau de bus n’est suivi d’aucun panonceau, le couloir n’est pas non plus cyclable !

sauf-piste-cyclable-paris

Les double-sens cyclables pour circuler dans Paris à vélo

Encore un bon exemple de piste cyclable à Paris que celui-ci ! Je ne m’en suis rendu compte qu’il n’y a peu de temps et je trouve que c’est véritablement l’idée du siècle ! Il s’agit tout simplement d’une voie placée en Zone 30 à double sens, ça au moins, vous connaissez. Mais ce qui change, c’est que l’un des deux sens est réservé aux vélos exclusivement !

Et ce n’est pas tout ! En fonction de la situation et de ce qui est décidé par la mairie de la ville, la signalisation ne sera pas la même. Un détail qui complexifie certes un peu le fait de rouler sur piste cyclable à Paris mais qui n’est pas non plus insurmontable. En fait, c’est même très simple, il existe :

  • Un panneau indiquant une rue à sens unique autorisée aux cyclistes dans les deux sens
  • Un panneau indiquant un croisement avec double-sens cyclable
  • Un panneau indiquant une voie facultative (entendre « accessible ») pour les cyclistes
  • Un panneau indiquant un sens interdit aux cyclistes sur une voie à double-sens

Vous l’aurez compris, toutes les voies à double-sens ne sont pas accessibles au cycliste parisien. Révisez-donc bien votre code avant de vous emmêler les pédales !

Les aménagements de la ville de Paris

Le nouveau plan vélo

Ces dernières années, j’ai constaté que ma belle ville avait commencé à prendre exemple sur quelques fleurons européens du cyclisme tels qu’Amsterdam ou Berlin. Je ne dis pas qu’une piste cyclable à Paris arrive ne fut-ce qu’à la cheville d’une piste cyclable là-bas, mais enfin il y a du progrès ! Déjà il y a eu le Vélib ‘, qui fanfaronne dans nos rues depuis 2007.

velib-station-piste-cyclable-paris

Ensuite la ville est en train de mettre en place un nouveau plan vélo qui a pour principal objectif, outre la création de 10000 nouvelles places de stationnement Vélib’, le développement d’une vraie culture du vélo, et ce, par le biais de centre d’apprentissage et de réparation aussi bien que par l’ouverture de nouvelles voies cyclables.

Opération Paris Respire

Tous les dimanches et jours fériés, sachez que si vous vous trouvez sur une piste cyclable à Paris, vous aurez moins de chances de vous faire écraser ! Je plaisante, mais c’est pour mieux vous dire que de nombreuses voies sont fermées aux automobiles pendant ces périodes. Sur la rive droite, la voie Georges Pompidou devient 100% cycliste du souterrain des Tuileries jusqu’au pont Charles de Gaules. Sur la rive gauche, il en va de même du quai Anatole France jusqu’au quai Branly. Au total, onze quartiers sont concernés par cette opération ! Elle n’est pas belle la vie ?

You Might Also Like